Recette de Gaufres au Chocolat Blanc, Framboises et Basilic

Recette de Gaufres au Chocolat Blanc Framboises et Basilic

5/5 - (4 votes)

 

 

Toi qui salives déjà à l’idée de manger une gaufre. Attends de voir ce que j’ai en réserve pour toi. Après la gaufre au thé matcha, voici la gaufre au chocolat blanc, aux framboises et au basilic !

 

 

Pourquoi avoir ces ingrédients pour une gaufre ?

 

Le chocolat blanc, déjà, c’est doux, c’est sexy, et ça ajoute une touche de glamour. J’ai opté pour le chocolat blanc parce qu’il a une rondeur en bouche et une douceur qui balance à la perfection avec la tartitude (oui, c’est un mot que je viens d’inventer) des framboises.

 

Les framboises, c’est le piquant de la vie ! Leur acidité fait un contraste étonnant avec le chocolat blanc, ça claque, ça étonne et ça apporte cette petite étincelle qu’on adore.

 

Et si tu te demandes : “Mais pourquoi le basilic, Mary ?” Eh bien, le basilic c’est l’ingrédient surprise qui fait passer cette recette du statut de “Oh, c’est bon !” à “OMG, c’est quoi ce délice ?!”. Il apporte une touche herbacée, presque mentholée, qui s’entend à merveille avec la framboise et le chocolat blanc.

 

 

La liste des courses (Parce que même un chef-d’œuvre commence par un panier bien rempli)

 

  • 250 g de farine (Ton pinceau pour peindre cette toile comestible)
  • 1 sachet de levure chimique (Le truc qui fait “pouf” dans ta pâte)
  • 40 g de sucre (Parce que la vie est plus douce avec)
  • 2 œufs (Nos petits soldats du jour)
  • 50 cl de lait (Le fleuve dans lequel tu vas nager)
  • 100 g de chocolat blanc fondu (Pour la petite touche d’exotisme)
  • Une pincée de sel (Parce que le sel, c’est la vie !)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille (On se met bien, hein ?)
  • 150 g de framboises fraîches ou surgelées (La petite acidité qui fait toute la différence)
  • Quelques feuilles de basilic frais (Le twist !)
  • Sirop d’érable ou miel pour servir (Si t’es vraiment gourmand)

 

 

préparation des Gaufres au Chocolat Blanc framboise et basilic$

 

 

La pâte à gaufres au chocolat blanc

 

Rien de tel qu’un petit atelier pâtisserie pour ravir l’âme. Pour débuter, tu vas tamiser la farine et la levure dans un grand bol. Franchement, c’est mieux que de se retrouver avec une pâte toute grumeleuse. Et en bonus, tu fais un peu de muscu des bras.

 

Ensuite, on creuse un petit puits au milieu de notre montagne de farine. Pense à ça comme le jacuzzi des ingrédients ! Tu y verses les œufs, le sucre, une pincée de sel et la fameuse cuillère à café d’extrait de vanille. On veut que ce soit savoureux, alors mélange comme si tu étais en train de scratcher sur une platine de DJ. La pâte doit être aussi smooth qu’un tube de Barry White !

 

Maintenant, le lait. Pas besoin de le verser d’un seul coup comme si tu venais de découvrir l’irrigation. Non, non, ajoute-le en filet, petit à petit, tout en fouettant. Et hop ! Tu auras une consistance aussi onctueuse qu’une crème pour les mains au beurre de karité.

 

Pour finir, fais fondre ce divin chocolat blanc et ajoute-le à la pâte. Je sais, je sais, c’est tentant de tout manger directement, mais sois fort ! On veut que ces gaufres soient une véritable explosion de saveurs, d’accord ? Allez, incorpore ce chocolat fondu dans la pâte et mélange jusqu’à ce que ça devienne irrésistible. Là, tu peux lécher la cuillère, je ne dirai rien, promis !

 

 

La cuisson

 

L’instant tant attendu, le tapis rouge des cuisiniers, c’est maintenant ! Commence par faire chauffer ton gaufrier et laisse-le préchauffer pendant environ 5 minutes. Maintenant que ton gaufrier est chaud comme la braise, tu vas le huiler légèrement.

 

Juste un filet pour s’assurer que rien ne colle. Ensuite, prends une petite louche de cette pâte divine que tu as préparée avec tant d’amour et de chocolat blanc, et verse-la délicatement dans le gaufrier. Ferme ce petit bijou de technologie et laisse la magie opérer.

 

Voilà, tu peux maintenant ouvrir ton gaufrier et admirer ton œuvre. Si tu as bien suivi tous mes conseils, ta gaufre sera aussi délicieuse que le dernier potin que tu as entendu. Allez, à table, ma belle !

 

 

Les framboises et le basilic

 

  1. Dispose ta gaufre bien dorée et crousti-moelleuse (je persiste, c’est un mot) dans une assiette.
  2. Parsème de framboises et de feuilles de basilic comme si tu répandais des pétales de roses sur un lit.

 

 

Le nappage (Parce qu’on en a jamais assez)

Arrose légèrement de sirop d’érable ou de miel pour une explosion de saveurs !

Voilà, tu as devant toi une gaufre belle à regarder et délicieuse à déguster. Oui, je sais, je suis un génie culinaire, mais ne me remercie pas, c’est normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@ 2023 - chicchew.fr